Trouvez la liste des dernières versions des navigateurs pris en charge ci-dessous.", 'outdated', 'acf-terms'); ?>

UN.E RESPONSABLE FINANCE

Durée : 3 mois
Date de début : Dès que possible
Partager
© Sebastien Duijndam pour Action contre la Faim

Votre environnement de travail

Depuis 2016, la situation sécuritaire au Burkina Faso s'est progressivement dégradée, notamment dans les zones frontalières du Mali et du Niger. En 2018, de nouveaux fronts de conflit sont apparus, s'intensifiant encore en 2019 et plongeant le pays dans une crise humanitaire et de protection aiguë avec de graves dynamiques de violence et de déplacements. Tout au long de 2019 et en 2020, les groupes armés non étatiques ont particulièrement consolidé leur présence dans les régions du Nord, du Sahel, du Centre-Nord, de la Boucle du Mouhoun et de l'Est du Burkina Faso, perpétrant un nombre croissant d'actes de violence et aggravant non seulement les conflits entre agriculteurs et éleveurs mais aussi la violence ethnique et communautaire. Les conséquences de la crise sont graves.

En décembre 2018, OCHA estimait que 47 029 personnes avaient fui leur domicile en raison de l'insécurité. A la date du 8 août 2020, le nombre de personnes déplacées internes atteignait 1,013,234 (CONASUR). L'insécurité a également entraîné la fermeture généralisée des établissements de santé, la fermeture de plus de 2 400 écoles et l'interruption de la saison agricole, laissant des centaines de milliers de personnes vulnérables sans accès aux soins de santé et de nutrition, à l’éducation, à une alimentation appropriée, ou encore à des services WASH adéquats. A ce jour selon le Plan de Réponse Humanitaire 2020 révisé, 2,9 millions de personnes ont urgemment besoin d’une assistance humanitaire, une augmentation de 32% par rapport à janvier 2020.

ACF est présente au Burkina Faso depuis 2008 et emploie aujourd'hui plus de 200 personnels qualifiés nationaux et expatriés, répartis sur une coordination basée à Ouagadougou et des programmes dans les régions des Hauts Bassins, de l’Est, du Nord, du Centre-Nord et du Sahel. Les interventions menées au fil des années ont varié entre projets de relèvement et de développement, avec un fort accent au cours des deux dernières années sur les programmes d'urgence pour répondre à l'insécurité croissante et à la détérioration de la crise humanitaire affectant la majeure partie du pays. ACF intervient dans les domaines de la nutrition, la santé primaire, la sécurité alimentaire, l’eau, hygiène et assainissement, et la santé mentale et les pratiques de soins, en plus d’actions de plaidoyer. ACF est également lead du Consortium RRM Frontline, un mécanisme de réponse rapide permettant d’assister les besoins immédiats des populations déplacées affectées par la crise.

Conditions de vie et de sécurité 

Nos activités se déploient sur une vaste partie du pays (Est, Sahel, Centre-Nord, Nord, Hauts-Bassins) à travers 5 bases opérationnelles. Vous rejoindrez une équipe motivée et engagée à l'amélioration de la réponse humanitaire au Burkina. Rattaché à ACF, vous travaillerez dans un environnement convivial et avec des équipes dynamiques. Vous aurez aussi l'opportunité de travailler en lien étroit avec la coordination humanitaire. Le poste sera basé à Ouagadougou, avec déplacements éventuels sur les régions affectées par la crise, en fonction de l’évolution du contexte sécuritaire. Celui-ci est relativement stable à Ouagadougou, mais continue de se dégrader dans les régions affectées par la crise.


Votre poste et vos responsabilités

:Sous le management hiérarchique de l’Adjoint Directeur Pays Support de la mission, vous aurez pour mission principale d’appuyer le département Finance face à l'augmentation du portefeuille de projets sur la mission, de travailler sur des dossiers spécifiques par délégation du Responsable de Département Finance (RDD FIN) et de contribuer au renforcement de capacité des équipes. Plus précisément vous serez en charge de :

•    Mettre à jour l’optimisation budgétaire avec l’aide du RDD Finance en suivant la nouvelle méthodologie d’allocation des coûts partagés 

•    Mettre à jour les plans de financements et identifier les problématiques éventuelles liées à cette méthodologie

•    Appuyer le RDD Finance dans les propals budgétaires à développer et les rapports financiers à soumettre


Votre profil

Vous êtes titulaire d'une formation supérieure en finances de type Ecole de commerce ou universitaire.  Vous disposez d’une expérience professionnelle sur un poste similaire en gestion financière et en comptabilité (dont la maîtrise du logiciel SAGA). Vous êtes dotés de bonnes connaissances des procédures bailleurs (ECHO, USAID, UE, SIDA, entre autres). Vous savez gérer votre stress et êtes  familier des contextes à la sécurité volatile. Vous disposez d’excellentes capacités relationnelles et faites preuve de bonnes capacités d’organisation, d’autonomie et de priorisation. 

Une expérience préalable avec ACF et une connaissance des procédures et directives d'ACF seront un plus.

Français et anglais (lu écrit, parlé) nécessaire. 

Vos conditions d’emploi

Contrat expatrié : 3 mois contrat à durée déterminée d’usage de droit français

Rémunération et bénéfices : 

•    Salaire mensuel brut d’entrée de 2010 à 2335€ en fonction de l’expérience.

•    Per diem et frais de vie :  455€ (cf eurocost) nets, versés sur le terrain.

•    + 150€ brut mensuel allocation contexte  

•    + 16% du salaire mensuel brut de remboursement assurance retraite pour les non français. 

•    + Allocation enfant limitée à 5 enfants


Transport et logement : 

•    Prise en charge des déplacements vers et sur le lieu de travail.

•    Chambre individuelle dans logement collectif pris en charge 


Couverture médicale : 100% de couverture des frais médicaux + assurance rapatriement. 


Congés et RnR: 

•    25 jours de congés payés par an. 

•    + 20 RTT par an. 

•    +215€ versés pour la période de récupération (toutes les 10 semaines) 

•    Prise en charge des titres de transports vers la zone de récupération de référence.


Formation :

•    Accès illimité et gratuit à la plateforme d’e-learning certifiant Crossknowledge ©.

•    Formations techniques régionales ou siège en moyenne 1 fois par an + Workshop métiers intermission une fois par an.

•    Possibilité de Coaching (pour Directeurs Pays) et mentorats.  

•    Participation aux frais de formation externes selon pertinence du dossier. 


Pourquoi nous rejoindre ?

Vous travaillerez pour une organisation reconnue au Burkina qui a accru l'impact de ses actions dans le secteur des opérations d'urgence et de la réponse humanitaire entraînant une croissance de la structure. Vous rejoindrez une équipe dynamique et impliquée et maitrisant les principaux secteurs techniques d'Action Contre la Faim.