autres sites dans le monde



Un Coordinateur Logistique (H/F) - Bangui, République centrafricaine


Durée : 12 mois
Date de prise de poste : Immédiatement

Notre activité : République centrafricaine  Rémunération & Avantages Conditions de vie & de sécurité dans cette base


Objectif général du poste

En tant que Responsable de département Logistique, et sous la supervision du Directeur Pays, vous avez pour objectif de coordonner l’ensemble des activités logistiques et la sécurité de la mission pour apporter le meilleur soutien aux programmes. Plus précisément, vous êtes en charge de :


Principales responsabilités

Contribuer à la définition de la stratégie de la mission : chaîne logistique, flotte des véhicules, ICT et infrastructures, gestion des travaux, gestion des sources d’énergie, reporting, gestion des équipements.

Coordonner la logistique au niveau national

Gérer les transports internationaux en lien avec le siège

Promouvoir et assurer la collaboration et la coordination logistique avec les partenaires de la mission

Prévenir et gérer les situations de fraude et de corruption

Encadrer et accompagner l’équipe Logistique en capitale (33 personnes )et être le responsable fonctionnel des Responsables Logistique sur les bases (4 personnes)


Correspondez-vous au profil que nous recherchons ?

Vous êtes titulaire d’une formation supérieure en logistique, avec une expérience professionnelle significative d'au moins 3 ans dans le domaine de la gestion ou coordination logistique. Vous possédez une expérience reconnue dans la mise en place et le suivi des schémas de gestion logistiques en ONG.

Vous possédez des capacités de formateur démontrées et avez à cœur de faire monter en compétence et de responsabiliser vos équipes. Vous êtes reconnu(e) pour votre sens de la diplomatie et vos capacités relationnelles, d’adaptation et de compréhension rapide. Très bonne connaissance des procédures logistiques ONG et bailleurs impérative.

Une première expérience avec ACF serait un plus. Etre à l’aise avec le Pack office


Conditions spécifiques / Rémunération

Rémunération de 1805 à 2305€ bruts mensuels selon expérience + Allocation spécifique pays (12% du salaire brut) 

Prise en charge du transport, des frais de bouche et d’hygiène, hébergement individuel ou collectif, mutuelle

5 semaines de congés payés et 20 JRTT par an


Contexte de travail:

Action contre la Faim (ACF) intervient en République Centrafricaine (RCA) depuis 2006. Forte de son expérience dans le pays, les actions menées ont répondu au contexte changeant du pays en appliquant à la fois des approches d'urgence (avec notamment le mécanisme de réponse rapide aux mouvements de population), de relèvement précoce et de développement en fonction des zones et des besoins. Les projets, pour la plupart multisectoriels, sont aussi bien développés pour les populations urbaines, rurales que pour les déplacés dans les domaines de la Nutrition & Santé, Santé Mentale et Pratique de soins ; Eau, Assainissement et Hygiène ainsi que la Sécurité Alimentaire et Moyens d'Existence. Réputée pour son expertise technique, sa capacité de réponse d'urgence et sa connaissance du terrain, ACF jouit également d'un bon niveau d'acceptance auprès des bénéficiaires favorisant la sécurité des équipes qu'elle déploie sur le terrain.


Conditions de sécurité, de travail et de vie:

La mission RCA est aujourd’hui composée de 5 bases opérationnelles (Bangui, Bouar, Bossangoa, Sibut et Alindao), et d’une équipe de 260 staffs nationaux et 40 expatriés.


A Bangui, le climat est de type équatorial avec une saison humide de mai à octobre et une saison sèche de novembre à avril. Les températures annuelles moyennes vont de 24°C à 27°C, les maximales atteignant 34°C.
Les expatriés logent dans des maisons communes qui sont équipées d'électricité et d’une connexion internet relativement bonne mais pas très stable. Les chambres disposent de moustiquaires, de ventilateurs ou de climatisation et certaines disposent de leur propre salle de bain. La vie n’est pas très chère à Bangui. Le perdiem et les frais de vie donnés sont suffisants pour permettre des sorties régulières même si le choix est réduit. De nombreux restaurants de tous types existent et de nombreux maquis proposent poisson et autres spécialités locales.

Le couvre-feu étant à minuit en semaine et 1 heure le week-end, il est possible de trouver de nombreux endroits agréables où se détendre après le travail et les weekends. Une infrastructure sportive est accessible avec piscine, tennis, squash et salle de sport.


Pour plus d’informations: 

Le Blog de la mission où vous trouverez des articles sur nos programmes: http://blog.actioncontrelafaim.org/live-blog/afrique/rca/ 

Une immersion au cœur de nos missions: http://www.bangui-loubliee.com/#accueil 


Retour à la liste de postes
Postuler