autres sites dans le monde



Un Coordinateur Consortium RESILI(A)NT - (H/F) - Maroua, Cameroun


Durée : 18 mois
Date de prise de poste : 20/09/2018

Notre activité : Cameroun  Rémunération & Avantages


Objectif général du poste

Vous serez responsable de coordonner la mise en œuvre des activités RESILI(A)NT dans le pays d’intervention, en lien avec la mission d’accueil et les partenaires du projet.  

   


Principales responsabilités

en particulier, vous devrez répondre à 5 missions : 

Mission 1 : Veiller au respect du cadre méthodologique du programme et proposer des ajustements si nécessaire, en étant attentif aux objectifs du programme et aux évolutions du contexte. L'approche d'intervention du programme est encadrée par des documents de référence  élaborés dans la phase d'amorce du programme afin d'assurer une harmonisation des pratiques à l'échelle du consortium. 

Mission 2 : Assurer le fonctionnement et la coordination stratégique du consortium et veiller au bon fonctionnement du système M&E mis en place, en appui à la Chargée de Suivi et Evaluation. Il s'agit d'un programme à la fois vaste par le volume d'activités et le nombre d'acteurs impliqués directement dans la mise en œuvre, et divers par la pluralité des thématiques d'intervention, ce qui pose des défis majeurs pour le Suivi et Evaluation. Un plan de Suivi et Evaluation à l'échelle du consortium a été élaboré au démarrage du programme ainsi qu'un protocole de collecte et traitement des données. Vous devez veiller au bon fonctionnement de ce système et etes responsable de le faire évoluer si nécessaire ainsi que de  la production des rapports périodiques consolidés dus au bailleur de fond et aux sièges des cinq organisations. 

Mission 3 : Assurer le développement d'une approche de mise en œuvre  intégrée. Le programme intervient sur cinq thématiques qui en constituent les piliers, avec à la tête de chaque pilier un coordonnateur technique (Responsable du pilier). Il s'agit  de faciliter le partage d'information entre les piliers afin d'assurer la cohérence général de l'intervention, de veiller à la collaboration entre les équipes techniques dans la mise en œuvre quotidienne des activités, mais aussi à la collaboration entre les cinq organisations membres du consortium.  

Mission 4: Superviser l'équipe cadre du consortium composés de cinq coordonnateurs techniques (Responsables  de piliers) expatriés.  Vous avez un lien fonctionnel fort avec ces personnes mais n'etes pas leur responsable hiérarchique.

Mission 5: Assurer le développement et le maintien de relations de travail efficaces avec les autorités nationales et régionales. Le programme fait intervenir une multitude d'acteurs étatiques de divers niveaux. La coordination sectorielle avec les entités techniques décentralisées de l'Etat est assurée par les coordonnateurs techniques (Responsables piliers) du programme. Vous serez, par la vision générale du programme que vous assure cette position, responsable de la gestion politique de la relation avec ces acteurs.  Vous veillerez notamment à anticiper les situations à risque, à répondre/gérer les attentes des autorités, à communiquer efficacement sur les activités du programme et ses objectifs; et également au respect du cadre légal et des prérogatives de chaque entité étatique par l'équipe programme. Vous etes responsable de l'organisation du comité de pilotage national et des comités de pilotage régionaux selon le calendrier établi et en coordination avec le Consortium PRESEC. 

 

 

 



Correspondez-vous au profil que nous recherchons ?

Doté d'un niveau d'études supérieures (BAC+4 ou BAC+5) en gestion de projets de développement (prioritairement), en action sociale ou en action humanitaire, en relations internationales ou en sciences politiques,  vous vous êtes construit une expérience professionnelle réussie de 3 ans dans la coordination d'activités de développement (prioritairement) ou humanitaires en environnement complexe. 

Par ailleurs, vous avez aussi  une expérience professionnelle réussie dans la supervision d'équipes techniques multiculturelles, dans la gestion et en consortium sera considérée positivement. 

Vous vous exprimez de façon courante en français et votre anglais est de niveau correct

si vous possédez dans votre background une expérience de gestion de projet au Cameroun, elle sera considérée positivement.  



Contexte de travail:

Poste basé à Maroua, base opérationnelle d’Action Contre la Faim France au Cameroun, ouverte en janvier 2016. La base Action Contre la Faim de Maroua compte 64 employés. 

Logement en maison expatriée (cohabitation avec 3 expatriés) proposant des équipements et commodités résidentielles basiques mais fournissant tout le confort nécessaire et disponible sur la zone (TV canal sat, frigo, climatisation, internet…).

 Couvre - feu à 22 heures et un strict respect des règles de sécurité s'impose à tous les employés aussi bien nationaux qu’expatriés.  

Supervision d'une équipe pluridisciplinaire et composée de membres d’autres ONG partenaires. Contact fréquents avec les communautés, les autorités locales et les ONG partenaires. 

Le poste pourra nécessiter des déplacements sur le terrain dans des zones isolées aux commodités parfois sommaires, dans un contexte sécuritaire relativement tendu mais qui nous permet de mettre en œuvre nos activités, notamment ce sur projet qui a lieu sur des zones secondaires par rapport aux zones d’insécurité majeure.  Des visites régulières à Yaoundé auront lieu pour les échanges avec la coordination pays et avec les représentants des ONGs partenaires (CARE, CRF, SI, PUI).


Contexte zone / info programme : 

<!--[if !supportNestedAnchors]-->L'afflux de réfugiés Nigérians dans la région de l'Extrême Nord, couplé à des incursions du groupe Boko Haram depuis 2015, ont profondément destabilisé cette région qui souffrait déjà d'importantes difficultés économiques et d'un manque global d'accès aux services de base. Les taux de Malnutrition Aigüe Gloable (MAG) mesurés en 2016 (enquête SMART)  sont de 6.4% (10.9% dans le département du Logone et Chari) dont 1.3% de Malnutrition Aigüe Sévère (1.3% dans le Logone et Chari). Les taux de Malnutrition Chronique sont de 38.9% dans la région, proche du seuil d'urgence de 40%. 

  

Le consortium RESILI(A)NT, financé par la les Fonds Fiduciaires d'Urgence de l'Union Européenne, est mis en œuvre depuis juillet 2017. Il propose une réponse intégrée basée sur l'approche LRRD (Linking Relief to Rehabilitation and Development) en travaillant sur l'ensemble des cuases de la malnutrition (amélioration de l'accès aux services de santé, de l'accès à l'eau potable, de la production agricole, des chaînes de valeur porteuses). Les activités sont pensées pour être menées en proche collaboration avec les autorités et services techniques déconcentrés au niveau villageois, communal et régional.

  

Bien engagé et avec une bonne dynamique d'équipe, le programme par sa complexité pose néanmoins un défis permanent en termes de coordination. Le poste de Coordonnateur consortium fait appel à un style managérial et communicationnel transparent, ouvert, optimiste et enthousiaste… un management de la confiance qui encourage l'appropriation des priorités par chaque membre de l'équipe, la prise d'initiatives, la valorisation et le renforcement des compétences locales. Le titulaire de ce poste serait alors un manager qui prendrait plaisir dans un rôle de coach, chef d’orchestre, qui sait faire avancer les priorités par le biais de son équipe.   

 En outre, l'enveloppe de la DUE sur ce programme (20 millions d'EUROS) a été répartie entre deux consortia, RESILI(A)NT donr le lead est assuré par ACF, et PPRESEC dirigé par SNV avec 2 ONG locales. Il sera donc également critique d'assurer une bonne coordination entre les deux consortia et avec les institutions et ministères partenaires.   





Retour à la liste de postes
Postuler