autres sites dans le monde



Un coordinateur terrain (H/F) - Goré, Tchad


Durée : 6 mois
Date de prise de poste : Immédiatement

Notre activité : Tchad  Rémunération & Avantages Conditions de vie & de sécurité dans cette base


Objectif général du poste

Avec l 'appui de la Directrice pays, vous devrez assurer la coordination des interventions d’ACF dans la zone de Goré


Principales responsabilités

en particulier, vous devrez :

- Coordonner la mise en œuvre de la stratégie pays d’ACF dans votre zone d’intervention

- Coordonner l'ensemble de la mise en œuvre des programmes sur le terrain

- Manager les équipes dans votre zone d’intervention

- Faciliter de bonnes relations avec les équipes de coordination

- En cas d’absence du DP ou Adjoint DP, représenter ACF et assurer les relations avec les partenaires, autorités, les agences des Nations Unies et les ONG 

- Participer,  en lien avec la DP de la mission,  à la sûreté et la sécurité de la base 


Correspondez-vous au profil que nous recherchons ?

Doté d'un master humanitaire ou Généraliste avec une experience préalable de 3 ans en coordination d’une base, gestion de programmes humanitaires (et/ou expérience confirmée  ACF), vous etes  capable de piloter et d’appliquer un mécanisme de contrôle continu des opérations afin d’accroitre leur qualité et, d’identifier et de limiter les risques associés à leur mise en œuvre.

Vous avez une expérience en management reussie d'equipe (et etes capable de définir et de transmettre une direction et une vision à vos équipes); Diplomate, patient, vous avez aussi une bonne résistance au stress et de bonnes capacités à travailler dans un environnement sécuritaire instable, maitrisez le francais et avez un bon niveau d'anglais.

Une expérience dans la gestion de la sécurité, récolte d’information et analyse de contexte est necessaire

Une connaissance/ experience ACF un (fort) plus



Contexte de travail:

Au sud du Tchad, la région du Logone orientale accueille depuis plusieurs années des réfugiés Centrafricains et les retournés Tchadiens. IL existe 4 camps de réfugiés (Dossey, Doholo, Gondje et Amboko) ainsi que 2 sites de retournés (Kobeite et Danamadja). Les derniers affrontements survenus vers la fin décembre 2017 entre groupes armés dans la région de l’Ouham Pende au nord de la RCA ont entraîné le déplacement de plus de 20000 personnes[1] qui ont trouvé refuge dans les villages frontaliers (environ 40) du côté tchadien dans les départements de Nya Pendé, Monts de Lam et Bahr Sara, précisément dans les districts de Gore, de Bessao et de Moisala.

Actuellement, ce chiffre de 20000 a été revue à la hausse, environ 25000 réfugiés.

Action contre la Faim positionne ses interventions de sécurité nutritionnelle pour les réfugiés Centre Africains et les populations hôtes de la zone. Nos interventions seront centrées sur l’appui aux centres de santé et à l’hôpital de Goré, déjà très fragiles pour servir la population locale et rendus encore plus vulnérables pour satisfaire les besoins conjugués des nouveaux réfugiés. Action contre la Faim mettra progressivement en oeuvre sa politique de sécurité nutritionnelle par des interventions intégrées de nutrition et santé, de wash et sécurité alimentaire sensibles à la nutrition.

Nous avons lancé les recherches de financement et avons de très bons retours :

  • Un financement validé de SIDA
  • Un accord de financement de SDC (proposition en cours)
  • Une demande en cours auprès de l’Ambassade de France.

Sont acquis environ 700 K Euro à ce jour, avec une cible à 1 M € Euro.

Les projets sont en train d’être lancés sur une période de 12 mois, après des missions d'evaluation en mai, juin et juillet.

L 'ouverture de la base est bien avancée.


[1] Update du 14 janvier 2018


Retour à la liste de postes
Postuler