autres sites dans le monde



Un Coordinateur Sécurité Alimentaire et Moyen d'Existence (H/F) - N'Djaména, Tchad


Durée : 12 mois
Date de prise de poste : 01/02/2019

Notre activité : Tchad  Rémunération & Avantages Conditions de vie & de sécurité dans cette base


Objectif général du poste

Sous la supervision du Directeur Pays, vous aurez pour mission principale de garantir la qualité, la pertinence et l’innovation technique de la stratégie et des interventions SAME (Sécurité Alimentaire & Moyens d’Existence) sur la mission, dans le respect des standards ACF et internationaux et des politiques nationales.


Principales responsabilités

Vos principales activités seront les suivantes :

  • Définir la stratégie et les positionnements du département technique Sécurité Alimentaire et Moyens d’Existence (SAME) et assurer l’analyse en continu de la situation humanitaire en terme de SAME
  • Coordonner l’identification des besoins et la formulation des propositions de projets selon la stratégie et les protocoles techniques ACF, et promouvoir le développement et l’inclusion d’approches innovantes et pertinentes pour le pays
  • Accompagner la mise en œuvre et s’assurer du reporting des programmes et/ou projets
  • Garantir la qualité et la redevabilité des programmes
  • Assurer la participation active d’ACF dans la coordination sectorielle nationale, les plates-formes techniques et développer des partenariats sectoriels
  • Encadrer les équipes SAME
  • Promouvoir la capitalisation, le développement technique et la recherche au sein du département SAME

Correspondez-vous au profil que nous recherchons ?

De formation supérieure en Agronomie, Agroéconomie ou Socio-économie, vous justifiez d’une expérience à l'international significative de 3 ans minimum dans la coordination de projet de sécurité alimentaire sur un poste similaire. Vous avez également de bonnes connaissances sur les problématiques SAME et une expérience confirmée dans le secteur d’intervention et en management. Vous êtes à l’aise à l’idée de travailler dans un contexte de pressions sécuritaires fortes et vous disposez par ailleurs d’excellentes capacités d’analyse, de synthèse stratégique et rédactionnelle. Maitrise du français (écrit et oral) indispensable


Conditions spécifiques / Rémunération

Rémunération et bénéfices :

Salaire mensuel brut d’entrée de 1800 à 2305€ bruts mensuels selon expérience

Per diem et frais de vie : 677 euros (cf eurocost) nets, versés mensuellement sur le terrain.

+ 12 % du salaire mensuel brut d’allocation liée au contexte. 

+ 16% du salaire mensuel brut de remboursement assurance retraite pour les non français.

Transport et logement :

Prise en charge des déplacements vers et sur le lieu de travail.

Chambre individuelle dans logement collectif pris en charge

 

Couverture médicale : 100% de couverture des frais médicaux + assurance rapatriement.

 

Congés et RnR

25 jours de congés payés par an.

+ 20 RTT par an.

+ 215 € versés pour la période de récupération (en moyenne tous les 3 mois).

Prise en charge des titres de transports vers la zone de récupération de référence.


Formation :

Accès illimité et gratuit à la plateforme d’e-learning certifiant Crossknowledge ©.

Formations techniques régionales ou siège en moyenne 1 fois par an + Workshop métiers intermission une fois par an.

Possibilité de Coaching (DP) et mentorats.

Participation aux frais de formation externes selon pertinence du dossier.


Contexte de travail:

La mission ACF Tchad s’inscrit dans une stratégie de réponse aux urgences (crise nutritionnelle, crise du Lac Tchad, catastrophes naturelles, épidémies) visant à réduire mortalité et morbidité et des axes long terme autour de la notion de relèvement et résilience visant à abaisser le niveau de vulnérabilité des populations.

L’intervention ACF au Tchad vise à garantir la sécurité nutritionnelle des populations au travers des programmes dans les domaines de la nutrition, de la santé, de la santé mentale & des pratiques de soins, de la sécurité alimentaire, des moyens d'existence, de l'eau, de l'hygiène, de l'assainissement, et de la gestion des désastres tout en mettant l'accent sur un travail de plaidoyer humanitaire transversal auprès des parties prenantes de ces secteurs.

Au niveau de la Sécurité Alimentaire et Moyens d’existence (SAME), un projet de résilience des populations vulnérables dans le BEG afin de développer les cultures pluviales, maraîchères et petits commerces, tout en renforçant les capacités de stockage agricole a été clôturé. Ces actions sont complétées par la recapitalisation de cheptels, l'accès alimentaire au bétail, de soutien à l’élevage et l'appui au service vétérinaire. Ces actions ont été complétées par deux programmes de sécurité alimentaire dans le Kanem et le BEG pour répondre à la période de soudure avec notamment des Distributions Générales de Vivres (DGV), de cash et de blanket feeding. Vient s’ajouter à ça, le projet d’emploi, de résilience et cohésion sociale qui vise à améliorer la sécurité alimentaire des ménages à travers le renforcement de moyens d’existence agro-sylvo pastoraux et l’accès à la protection sociale dans les régions du Kanem et du Bahr el Gazal.


Retour à la liste de postes
Postuler