autres sites dans le monde



Un Psychologue – Expert Santé Mentale et Pratiques de Soins Genre et Protection (H/F) - Ouagadougou, Burkina Faso


Durée : 2 mois
Date de prise de poste : Immédiatement

Notre activité : Burkina Faso  Rémunération & Avantages Conditions de vie & de sécurité dans cette base


Objectif général du poste

Vous appuierez la mise en œuvre des activités de Santé Mentale, Pratiques de Soins et Genre et Protection, sur la prise en charge  des populations déplacées.


Principales responsabilités

Plus spécifiquement vous serez en charge de:

  • Établir un protocole de prise en charge psychologique des personne en détresse psychologique
  • Mettre en place des outils et guides pour l’évaluation psychologique
  • Mettre en place des outils de compilation des données sur les activités d’appui psychologique
  • Mettre en place un canevas de reporting des activités psychologiques en fonction des indicateurs du projet
  • Mettre en place un mécanisme de référencement (incluant une cartographie et les fiches de suivi)
  • Former les équipes du projet, les prestataires et les agents de santé communautaires sur les pratiques de soins (dont la pratique d’Allaitement du Nourrisson et du Jeune Enfant (ANJE) et Premiers Secours Psychologiques (PSP) en situation d’urgence
  • Réaliser une évaluation des compétences de l’équipe à la fin de sa mission et proposer un plan de renforcement individuel
  • Représenter l’organisation auprès des partenaires, coopérer avec les autres acteurs de la santé mentale sur le terrain : coopération inter- agences, ONG, institutions locales, administration, partenaires et autres départements techniques.

Correspondez-vous au profil que nous recherchons ?

Diplômé de psychologie clinique de niveau Master, vous justifiez d’une expérience d’au moins 3 années en ONG sur des postes similaires. 

Vous avez de l’expérience dans la prise en charge des personnes déplacées; et en gestion de projet et des compétences en formation et supervision d’équipe. Vous avez des connaissances en psychologie transculturelle, psychologie humanitaire, et psychologie du développement de l’enfant. Vous possédez des compétences en communication, bonnes relation interpersonnelles.

Maîtrise des outils informatiques et maîtrise du français à l’oral et à l’écrit obligatoires.

La connaissance approfondie du cadre d’intervention SMPS d’ACF serait un plus.



Conditions spécifiques / Rémunération

Conditions :

Contrat : 2 mois à durée déterminée d’usage de droit français

Rémunération et bénéfices :

Salaire mensuel brut d’entrée 1805 à 2305€ brut en fonction de l’expérience.

Per diem et frais de vie : 455€ (cf eurocost) nets, versés sur le terrain.

+ 16% du salaire mensuel brut de remboursement assurance retraite pour les non français. 

+ Allocation enfant, limité à 5 enfants. 

Transport et logement :

Prise en charge des déplacements vers et sur le lieu de travail.

Chambre individuelle dans logement collectif pris en charge.

Couverture médicale : 100% de couverture des frais médicaux + assurance rapatriement.

Congés et RnR

25 jours de congés payés par an.

+ 20 RTT par an.

+ 215 € versés pour la période de récupération (en moyenne tous les 3 mois)

Prise en charge des titres de transports vers la zone de récupération de référence.

Formation :

Accès illimité et gratuit à la plateforme d’e-learning certifiant Crossknowledge ©.

Formations techniques régionales ou siège en moyenne 1 fois par an + Workshop métiers intermission une fois par an.

Participation aux frais de formation externes selon pertinence du dossier.


Contexte de travail:

Action contre la Faim travaille au Burkina Faso depuis 2008. Ses activités se déploient sur une vaste partie du pays (Est, Ouest, Sud-Ouest et régions sahéliennes) à travers 4 bases et plusieurs sous bases et à travers des programmes, de plaidoyer notamment, à portée nationale. La mission a une programmation diversifiée incluant à la fois des programmes d’urgence et la mise en place de mécanismes de réponse rapide et des programmes de développement multisectoriels et pluriannuels. Au Burkina Faso, ACF se donne pour objectif de mitiger les conséquences de l’insécurité nutritionnel des populations par une approche intégrée incluant le renforcement des systèmes de santé, l’accès à l’eau, l’hygiène et l’assainissement et à des revenus durables des communautés les plus vulnérables. La mission inscrit ses activités dans une dynamique de collaboration et de mutualisation des compétences et des expertises, grâce à un travail de longue date engagé auprès du ministère de la santé et des différentes autorités locales. Grâce à une stratégie partenariale nationale forte, les équipes d’ACF sont également fortement impliquées dans le renforcement des capacités de la société civile en matière de lutte contre la malnutrition (RESONUT). ACF, reconnu comme un acteur humanitaire clé, joue un rôle important de coordination des réseaux d’acteurs de l’aide d’urgence par sa participation à divers consortiums et au Humanitarian Coordination Team.

 

Depuis 2016, la situation sécuritaire s'est progressivement dégradée au Burkina Faso, surtout dans les zones frontalières avec le Mali et le Niger. Environ 47'000 personnes sont déplacées, principalement dans la province du Soum mais aussi dans celle de l'Oudalan, du Nord et du Centre-Nord. En 2018, de nouveaux fronts de conflit sont apparus, plus particulièrement dans la région de l'Est qui connaît depuis août 2018 une recrudescence significative des incidents. L'impact humanitaire de cette situation à l'Est s'inscrit dans la même logique qu'au Sahel et la réduction de l'accès à la santé et à l'éducation est déjà une réalité. Dans le cadre la mise en place d’un mécanisme de réponse rapide visant à répondre aux besoins des populations en santé, santé mentale, eau, nutrition, protection, ACF cherche un expert en santé mentale et pratique de soins.


Retour à la liste de postes
Postuler