Trouvez la liste des dernières versions des navigateurs pris en charge ci-dessous.", 'outdated', 'acf-terms'); ?>

UN.E DIRECTEUR.RICE PAYS

Durée : 24 mois
Date de début : 01-06-2021
Partager
© Guillaume Binet MYOP pour Action contre la Faim

Votre environnement de travail

ACF est présent dans différentes régions de RDC: A l'est, en Ituri et au Nord Kivu; au Kasai et au Kasai Oriental et des équipes d'urgence sont déployées dans l'ensemble du pays.

La RDC est un pays immense avec un niveau d'insécurité alimentaire très élevé (près d'un quart de la population sera en situation de sécurité alimentaire sévère et aigue en 2021 soit 19,6 millions de personnes). La sous nutrition fait des ravages dans les zones affectées par la violence mais aussi dans des zones stables du fait de l’extrême pauvreté et du manque d'accès aux services de bases. Plus de 3,4 millions d'enfants de moins de cinq ans souffrent de malnutrition aiguë. Les épidémies de choléra, de rougeole et d'Ebola sont fréquentes.

ACF met en œuvre des projets d'urgence dans les zones affectées par la violence, en cas d'alerte nutritionnelle, en cas d'épidémie ou en cas de déplacements de population.  ACF met également en œuvre des projets à plus long terme pour lutter contre les causes de l'insécurité nutritionnelle, améliorer la résilience des populations et leur accès aux services de base. ACF met en œuvre des projets en nutrition, santé, eau hygiène et assainissement, en sécurité alimentaire et moyens d'existence et en santé mentale et pratiques de soins.

Votre poste et vos responsabilités

Vous êtes responsable de superviser le développement, le financement et la mise en œuvre de la stratégie pays en RDC. Vous pilotez le développement et management d'un portefeuille de programmes s’attaquant efficacement aux causes sous-jacentes et aux effets de la malnutrition, dans le respect des valeurs d’ACF (Charte), de ses principes de programmation, des ses politiques et procédures et de sa stratégie globale et régionale en particulier. Basé à Kinshasa, vous  supervisez une adjointe en charge des programmes, une adjointe en charge des opérations, les Responsables de département support, la référente sécurité, un.e responsable PSEA et un.e contrôleur.euse interne. Plus précisement, vous êtes en charge de : 

-    S'assurer que la stratégie pays est est mise en place en conformité avec l'évolution du contexte 

-    Sécuriser, consolider et identifier les financements adéquats des programmes en cours et futurs ; 

-    S'assurer que les projets soient mis en œuvre conformément aux plans et au niveau de qualité conforme aux exigences d'ACF en termes techniques et MEAL. 

-    Après une phase de croissance forte accompagnée de la création de nouveaux postes, s'assurer du bon fonctionnement et de l'animation de l'équipe et consolider le contrôle interne

-    S'assurer de la mise en œuvre des mécanismes de redevabilité et de participation des communautés

-    Promouvoir les approches programmatiques innovantes dans les différents secteurs d'activités ACF

-    Assurer le développement et la mise en place d'une stratégie de plaidoyer pour la mission

-    S'assurer de la mise en œuvre des nouveaux outils de gestion et de management d'ACF

-    Sécurité des équipes : s'assurer de la mise à jour régulière et de la mise en place des plans de sécurité en accord avec les standards et procédures d'ACF.

-    S'assurer de la diffusion, de la mise en œuvre et du respect de la politique de safeguarding d'ACF  


Votre profil

Vous est titulaire d’une formation supérieure en gestion de projets de développement, action sociale/ action humanitaire, relations internationales ou sciences politiques. Vous avez une solide expérience professionnelle de 5 à 7 ans dans la coordinations d'activités de développement ou humanitaires en environnement complexe, avec une composante sécuritaire. Vous etes un manager expérienté dans la supervision d'équipes multiculturelles et dans la gestion d'opérations humanitaires et/ou de développement en contexte similaire. Vous êtes doté de capacités averées de leadership, d'adaptation et d'innovation. Vous faite preuve d’un grand  sens de la diplomatie.  

Français et anglais courant. Une expérience similaire en Afrique Centrale sera considérée positivement. 

Une expérience préalable avec ACF est un plus.

Vos conditions d’emploi


•    Pays/base : RDC, Kinshasa

•    Durée du contrat : 24 mois de contrat à durée déterminée d’usage de droit français

•    Date de prise de poste :  01/06/2021

•    Salaire mensuel brut d’entrée : de 3370 à 3895€ en fonction de l’expérience

•    Per diem et frais de vie mensuels : 844$ (cf eurocost) nets, versés sur le terrain

•    Allocation contexte mensuelle : 150€

•    Statut famille 

•    Remboursement de l’assurance retraite pour les citoyens non français : 16% du salaire mensuel brut 

•    Transport et logement : Prise en charge des déplacements et logement collectif

•    Couverture Médicale : 100% de couverture des frais médicaux et assurance rapatriement

•    Congés et RnR : 25 jours par an, 20 RTT par an et 215€ versés pendant la période de récupération

•    Formation : Accès illimité et gratuit à la plateforme d’e-learning certifiant Crossknowledge ©


ACF s’engage pour les personnes en situation de handicap et lutte activement contre toutes les formes de discrimination.


Pourquoi nous rejoindre ?

Il y a beaucoup à faire en RDC pour les organisations humanitaires et de développement. ACF se trouve dans une position idéale pour faire la différence dans ce contexte.

La mission ACF en RDC est en effet dans une dynamique très positive. Elle se structure autour d’une équipe de managers expérimentés et compétents. Le positionnement géographique est pertinent à la fois opérationnel sur des crises humanitaires aigues mais aussi dans des contextes où les approches de résilience et de sécurité nutritionnelle sont appropriées. ACF est également très bien positionné techniquement sur le plan national dans les secteurs de la nutrition, de la WASH et de la Sécurité alimentaire. Des chantiers importants aussi à mener. Ainsi, les secteurs de la Santé, dont celui de la santé mentale sont également en pleine expansion et doivent être accompagnés. Les activités de plaidoyer devront être renforcées et structurées.