autres sites dans le monde



Un Coordinateur Terrain (H/F) - Bunia, République Démocratique du Congo


Durée : 12 mois
Date de prise de poste : 01/12/2019

Notre activité  Rémunération & Avantages


Objectif général du poste

Vous assurez la coordination de l’ensemble des interventions d’ACF sur la province du Kasaï Central et le développement de nouveaux projets.


Principales responsabilités
  • Coordonner la mise en œuvre de la stratégie mission d’ACF sur la zone d’intervention
  • Coordonner l'ensemble de la mise en œuvre des programmes sur la zone d’intervention
  • Gérer les équipes dans sa zone d’intervention
  • Faciliter les relations avec l’équipe de coordination
  • Représente ACF et assure les relations avec les partenaires, clusters, autorités, les agences des Nations Unies et les ONG dans sa zone d’intervention
  • Assurer le reporting et la communication
  • Assurer la gestion de la sécurité (conjointement avec le responsable sécurité de la base)
  • Superviser et garantir le bon déroulement des activités des fonctions supports  

Correspondez-vous au profil que nous recherchons ?
  • Vous avez un profil généraliste ou technique et êtes titulaire d’un diplôme niveau master (bac + 4/5) type école de commerce / science politique / master en lien avec les activités ACF.
  • Vous avez une expérience significative en développement de projet et une maîtrise parfaite du cycle de projet. (5 ans)
  • Vous avez une expérience confirmée en coordination d’une base et à des postes de responsabilités importantes.
  • Vous avez une expérience de gestion de sécurité dans des environnements peu stables.
  • Vous avez une expérience de gestion d’équipe et d’excellentes compétences managériales (même à distance), notamment une capacité à fédérer les équipes programmes et les équipes support autour d’enjeux communs. 
  • Vous disposez d’une très bonne capacité d’analyse de contexte (sécuritaire, humanitaire…), mais également de de lecture analytique et critique d’informations financières, logistiques, RH et techniques.
  • Vous avez des compétences relationnelles tant en interne (capacité à communiquer les bonnes informations aux bons interlocuteurs) qu’en externe avec des compétences en représentation et négociation : vous êtes en capacité de situer les opérations d’ACF vis-à-vis des autres acteurs humanitaires de la zone d’intervention et de les promouvoir.
  • Vous bénéficiez de très bonnes capacités rédactionnelles. Français et anglais écrit et oral.
  • Vous êtes capable de piloter et d’appliquer un mécanisme de contrôle continu des opérations, et de faire appliquer les principes et les valeurs humanitaires sur le terrain, ainsi que de prendre des décisions. 
  • Vous êtes intéressé et capable de comprendre et de vous adapter aux particularités culturelles locales

Conditions spécifiques / Rémunération

Contrat : 12 mois contrat à durée déterminée d’usage de droit français à partir du 1 décembre 2019

Rémunération et bénéfices

  • Salaire mensuel brut d’entrée de 1 805 à 2 305€ brut en fonction de l’expérience.
  • Per diem et frais de vie : 852 € (cf eurocost) nets, versés sur le terrain.
  • + 12 % du salaire mensuel brut d’allocation liée au contexte.  (entre 217€ et 277€)
  • + 16% du salaire mensuel brut de remboursement assurance retraite pour les non français. (289 à 369€)
  • + Allocation enfant, limité à 5 enfants. A enlever si statut famille.

Transport et logement

  • Prise en charge des déplacements vers et sur le lieu de travail.
  • Chambre individuelle dans logement collectif pris en charge (préciser si logement individuel). 

 Couverture médicale : 100% de couverture des frais médicaux + assurance rapatriement. 

Congés et RnR

  • 25 jours de congés payés par an. 
  • + 20 RTT par an. 
  • + 215 € versés pour la période de récupération (tous les 12 semaines (zone de référence : Zanzibar)). 
  • Prise en charge des titres de transports vers la zone de récupération de référence.

Formation :

  • Accès illimité et gratuit à la plateforme d’e-learning certifiant Crossknowledge ©.
  • Formations techniques régionales ou siège en moyenne 1 fois par an + Workshop métiers intermission une fois par an.
  • Possibilité de Coaching (DP) et mentorats. 
  • Participation aux frais de formation externes selon pertinence du dossier. 

Contexte de travail:

Action Contre la Faim travaille en RDC depuis 1997 avec des programmes en nutrition-santé, sécurité alimentaire et moyens de subsistance, et WASH. ACF met en œuvre des programmes d'interventions d'urgence et de développement pour réduire la morbidité et la mortalité dues à la malnutrition. Des approches multisectorielles intégrant la nutrition et WASH conformément à la stratégie nationale sont mises en œuvre dans 6 provinces.

L'un des principaux domaines d'expertise de l'ACF en RDC est la réponse rapide aux crises nutritionnelles, opérationnelle depuis 2008 avec le soutien financier de donateurs tels que l'UNICEF, ECHO et le DFID. Grâce à plusieurs années de déploiement de son pool d'urgence via le PUNC financé par le DFID et le RRCN financé par ECHO, AAH a acquis une vaste expérience dans les déploiements rapides (dans les 3 semaines suivant la confirmation de la crise) et une surveillance efficace et des traitements vitaux dans les situations d'urgence.  Depuis 2008, plus de 100 enquêtes nutritionnelles et plus de 60 000 enfants souffrant de Malnutritions ont été traités via les équipes d'intervention d'urgence d'ACF. Au cours des quatre dernières années, ACF a effectué plus de 35 interventions de réponse rapide à travers le pays, y compris les provinces du Kasaï central et oriental, Sankuru, Kwilu, Kwangu, Équateur, Tshuapa, Maniema et Tanganyka.

 Actuellement ACF intervient dans les provinces du Nord et Sud Kivu, Kasaï et Kasaï Central. Des programmes d’interventions du PUNC (Pool d’urgence nutritionnelle du Congo) sont prévus suite aux enquêtes qui déclencheront les interventions. 

En Ituri les interventions d’ACF sont en pleine extension sur 3 zones d'intervention: Djugu, Bunia et Mambasa. A Djugu, nous menons des projets en réponse aux besoins humanitaires d'urgence des populations déplacées suite aux violences au travers d’une approche multisectorielle intégrée à Bunia l’intervention est dans le domaine de la WASH en réponse à l’impact d’Ebola sur la zone, comme à Mambasa, base très récemment ouverte. L’équipe opérationnelle en Ituri, est composée de 60 personnes. L'accès humanitaire existe, mais les tensions persistent et nécessitent donc la mise en œuvre de procédures sécuritaires, y compris une veille active.


Mot du Manager

Poste extrêmement riche et intéressant: varié tant en terme de contexte (déplacement de population et Ebola) que problématiques et secteurs d’intervention. La structure RH est adaptée, les financements au rendez-vous, coordination locale assez simple en Ituri et l’équipe de coordination en appui et à l’écoute : il ne manque que vous !


Retour à la liste de postes
Postuler